Logo Beach Volley.jpg
Logo Volley-Zone.jpg

Les M15 Garçons qualifiés pour le Tour 6

Challenge de France Espoirs : MANOSQUE nous voilà ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Eric CHESTIER   

13ème qualification du club en 10 ans en phase finale jeunes ! 6ème qualification consécutive en phase finale d'une équipe junior ou espoir du club ! Voilà ce que vient sceller la performance des Espoirs hier à Poitiers.

Et l'on attend nos benjamines dans 15 jours qui elles aussi, ont l'occasion, d'accéder à cette phase finale pour la seconde année consécutive !

Dans la dernière étape du Challenge de France espoirs, le tirage nous avait réservé nos hôtes d'un jour du Stade Poitevin ainsi que Caudry.

Après un dernier tour difficile à domicile, ce déplacement ressemblait fort à un traquenard, mais les jaunes et bleus allaient montrer qu'ils avaient de la ressource.

Après une halte nocturne dans la région Niortaise histoire de recharger les accus, où au petit déjeuner nous avons rencontré une idole des jeunes d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître (les moins de quarante non plus d'ailleurs), un « yéyé » qui n'a toujours pas écouté sa mère qui lui disait d'aller se faire couper les cheveux, Antoine, un aventurier poète et chanteur qui se demandait bien qui pouvaient-être ces grands gaillards tout de jaune vêtus. Après avoir recu ses encouragements et parcourus les 80 kms qui nous séparaient de Poitiers, nos gars sont arrivés dans un Lawson Body qui résonnait encore du Poitiers – Tourcoing de la veille. L'équipe toujours orpheline de Jean Bihr, coach Yann avait fait appel à deux juniors habitués aux duels de la régionale, Maxime Chubilleau et Thomas Francillette. Les deux bleus (et jaunes) sont des habitués de la maison, outre le fait qu'ils portent des noms connus au sein du club, ils avaient participé avec bonheur à l'épopée 2008 des juniors « champions de France » alors qu'ils étaient cadets, un bon présage à coup sûr.

Le début du match contre Poitiers, je vous l'aurais bien raconté, mais gérer un tour de coupe de France avec deux matchs c'est aussi gérer l'intendance.... et la bouffe: c'est mon rayon (chuuuut). Trouver des casse-croûtes pour toute la troupe, ça c'est une mission toute militaire. Après avoir repéré la cible, il faut l'investir.... « Vous avez des sandwichs ? », « oui combien ils vous en faut ? » «  Ben 25 ». Ah oui, ça surprend un peu.... « On vous les fait, vous avez un peu de temps », ben oui, mais pas trop tout de même, j'ai un match à raconter, moi.

Enfin après avoir fait un petit détour pour le ravitaillement liquide en eau (faut penser à tout), ce sont les bras chargés que je débarque dans la salle où résonnent toutes sortes de cris « Ouuaaiiis, Yaaaaahhhh, Euuuurgg.... », c'était pas la peine d'aller si loin pour la bouffe, ils sont en train d'égorger le cochon.

8-8, au deuxième set et...... faut que je me rapproche un peu, victime des délais ophtalmologistes, 1 set 0 pour les...visiteurs, ah ben oui, ce sont nous les visiteurs, mais qu'est-ce qu'ils nous font ?

La motivation est là, enfin les gars montrent une gnac qui fait plaisir à voir. Maxime qui a endossé le maillot bleu (de chauffe) de libéro s'en tire plutôt bien, un peu « secoué » sur les services smatchés, il se montre à son avantage sur les flottants et nous propose des défenses de qualité. Le reste de l'équipe est au diapason, Pierre Tang Taye,sans doute motivé par le fait de retrouver son ancienne équipe nous propose un jeu de haut niveau. Les gars sont épatants, pas de faute, bien placés, rigoureux, on découvre de nouveaux joueurs. Poitiers tient le coup jusqu'à 16, puis c'est trop dur, ils lâchent peu à peu. Nos adversaires commettent de plus en plus de fautes, à l'image d'un Martin Jambon avec une épaule de feu mais trop approximatif sur les balles importantes. Après avoir remporté le 1er set 25/20, les jaunes et bleus du Goëlo concluent le match 25/21. Belle et heureuse surprise, un match parfait et sans aucun doute « le » match référence.

Mais au Goëlo cette année, on n'échappe pas aux mauvaises nouvelles, Roc Logologofaulau victime d'un choc en fin de match avec Mataila Moléana s'est fait mal au mollet. S'il a pu malgré tout finir le match, la coupure avant le second match a été rédhibitoire.

Il fait pourtant un essai au début du deuxième match contre Caudry, car c'est bien contre cette équipe qu'il va falloir prendre un set pour assurer la qualification. Caudry c'est la « polska connection », puisque outre le coach, ce ne sont pas moins de quatre polonais qui composent l'équipe, et se sont de beaux bébés plutôt talentueux. Roc ne reste pas très longtemps sur le terrain et est remplacé par Jonathan Bertrand. Sur la lancée du premier match, les gars se battent, mais on ne ressent pas cette flamme qui les animait contre les Poitevins. Après des échanges coups pour coups, la hargne d'un Thomas Payet et la stabilité d'un Cheik Koné font la différence 25/23.....on peut souffler, le Goëlo sera encore au rendez-vous d'une phase finale espoirs, mission remplie.

Mais le match n'est pas fini, et il faut mettre un point d'honneur à le remporter. Coach Yann fait rentrer Jonathan Fadier à la place de Thomas Payet et après un début accroché, nos gars retombent dans leurs travers, on se prend une petite série et on regarde nos pompes, du déjà vu...j'en rage. Où sont-ils nos guerriers du premiers match ? Avec pratiquement huit points de retard au deuxième tie-break, c'est un recadrage qui s'impose, faudrait pas être trop ridicules, et nos gars ont un minimum de fierté, on revient mais trop tard 21/25 du déjà vu.......Fait ch....

Le Tie-Break est une belle lutte, mais là aussi un départ poussif nous pénalise, et malgré la bagarre et la rentrée au service de Thomas Francillette on céde sur une...faute directe 13/15.

Avant le retour nous regardons le premier set du match entre Poitiers et Caudry, notre défaite contre ces derniers oblige les poitevins à gagner 2/0. Mais fébriles, ils chutent dès le premier set et terminent leur aventure. Dommage pour ce grand club qui donne tant pour la formation et qui aurait mérité aussi d'aller faire la fête en Provence.

En conclusion la qualification est acquise et entérine la présence du Goëlo dans les phases finales « jeunes », et c'est là l'essentiel. Pour la suite de la compétition nous verrons bien quel visage cette équipe nous montrera, Dr Jekill ou Mister Hyde ? Il était important d'être présent en Provence au mois de mai et c'est sans aucune pression que l'on jouera notre chance, après tout, avec cette troupe de baroudeurs...on ne sait jamais.

Reste plus à nos benjamines qu'à suivre la même route, allez les filles on vous attend en « finales » !


Dernière mise à jour : ( 15-03-2010 )
 
< Précédent   Suivant >

Centre de formation


Une victoire qui ne nous tendait pas les bras

Dimanche à La Closerie, on se demandait qui était le club recevant, tant le contraste était grand entre la généreuse délégation de Bellaing et nos 6 gladiateurs costarmoricains ! En effet, le stage à l'étranger de l'un, l'entorse de l'autre, l'indisponibilité d'un autre encore ont réduit le groupe à sa plus simple expression en ce beau dimanche ensolleillé.
Lire la suite...

Derniers articles :

  • Tous les articles
  • Les autres équipes


    Plus qu'une victoire pour prendre l'ascenseur

    C'est en effet ce qui manque à notre équipe de Régionale Masculine pour parachever ce superbe championnat qu'ils ont disputé cette saison ; et ils auront 3 matchs pour le faire ! Sans être acquis, cette issue est largement dans les cordes des joueurs de Pierre-Yves LE CAM et Cyrille WEICK, parfois relayés par Eric CHESTIER.
    Lire la suite...

    Derniers articles :

  • Tous les articles
  • Beach


    Championnat de Bretagne de Beach Volley

    Sous un soleil qui avait décidé de fêter l'arrivée de l'été, les jeunes de notre Académie de Beach, ont répondu présent à l'occasion des finales du Championnat de Bretagne 2015
    Lire la suite...

    Derniers articles :

  • Tous les articles
  • La vie du club ... et le reste


    Des stages pour tous en Février

    Les vacances de Février seront l'occasion de venir faire un peu de volley au Gymnase de La Closerie, pour découvrir ou se perfectionner.
    En tout cas, pour s'amuser !
    Lire la suite...

    Derniers articles :

  • Tous les articles
  • Suivez-nous

    Les partenaires


    Tous nos partenaires

    Partenaire Média

    Logo Virgin.jpg

    Championnat de France 2016 de Beach Volley

    Identification






    Mot de passe oublié ?
     Logo logo_live_ffvb.png
     Logo GENERALI.jpg

    Qui est en ligne

    Il y a actuellement 1 invité en ligne