Logo Beach Volley.jpg
Logo Volley-Zone.jpg

Les M15 Garçons qualifiés pour le Tour 6

Coup de vieux ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Eric CHESTIER   
Les voyages forment la jeunesse dit-on, certains pourtant vous fichent un sacré coup de vieux. A l'heure où le gouvernement cherche à nous expliquer que l'allongement de l'espérance de vie rime avec jeunesse éternelle (ou en tous cas aptitude éternelle à travailler), c'est un déplacement extra-temporel qui nous a emmené dans les contrées du Poitou.

L'espérance de vie étant approximativement de quatre-vingt ans pour un homme, je considère que j'ai franchi le col de la mi-étape et que la descente m'emmène vers une ligne d'arrivée que je ne me fais aucune gloire à franchir en premier. Qui plus est, c'est arcquebouté sur les freins que je cherche (vainement) à ralentir la course folle qui m'entraine malgré moi à un train d'enfer. En avoir bavé pour arriver au col (dur-dur l'adolescence) pour finalement être resté si peu de temps sur les cimes : saloperie de vélo...

Lorsque le premier d'un championnat rencontre le dernier, on se dit que cela va être compliqué et l'on n'a pas forcement tort. C'est dans cet état d'esprit que j'ai fait ce déplacement avec la pensée que l'enthousiasme de la jeunesse ne pouvait me donner que des satisfactions. Arrivé à un stade, on préfère sélectionner les bonnes journées que les mauvaises.

Départ frisquet pour cette journée, à une heure de pré-retraité sarkozien, sous un soleil qui aurait été étincelant si ce n'est le fait que lui, sans doute pas touché par la réforme, n'était pas encore levé.

C'est aux alentours de midi que nous arrivons sur les champs de batailles si chers à Charles Martel. Après un repas pris à la cafétéria du coin, pas moyen de faire le complément d'essence, comme en 732, pas une goutte de gasoil : comme dirait Napoléon, « c'est la Bérézina »(27 novembre 1812), et ce n'est que le début.

Merveilleux pays que la France qui ferme ses stations-services 24/24 pour éviter la prohibition « Al Caponeste » laissant les pauvres Eliott Ness que nous sommes remplir les poches des pétroliers autoroutiers. C'est bien connu, le dimanche personne ne bosse, pas besoin de rouler, et tant pis pour les volleyeurs (du dimanche).

Heureusement, j'ai dans la place quelques agents infiltrés (ma famille) qui se font fort de me guider vers une station ouverte. « Avia : la belle station que voilà », en tous cas la seule au vu de la file d'attente, le tout pour 20 litres maxi. Faire le plein d'un minibus dans ces conditions c'est un peu comme vider la Manche à la petite cuillère... Mais bon, du moment que l'on rentre à la maison « Breizh sweet home ».

Pendant ce temps nos garçons se sont chauffés, et le match démarre sur les chapeaux de roues. Nous souffrons en réception, notre passeur Benjamin GERMAIN commence à enfiler son jogging, le marathon a commencé. Nous faisons des fautes, trop de fautes et ce n'est qu'avec l'enthousiasme que nous maintenons notre adversaire à portée de fusil. Enthousiasme vite douché à 22/24 lorsque l'arbitre, victime des délais ophtalmologiques, siffle une balle out d'Adjé AGNITHEY pourtant touché par le contre. Un fait de jeu parmi tant d'autre, mais encore une fois en notre défaveur (22/25).

De deuxième set il n'y en eu point tellement les jaunes ont souffert. Pas banal de voir une équipe faire tous les points du set...Les siens mais aussi ceux de l'adversaire. Drôle de chose que de jouer tout seul pour à la fin ....perdre (17/25).

Le troisième set s'engage un peu mieux, les poitevins sont moins présents et malgré quelques approximations nous nous débrouillons pas si mal avec la bonne tenue de Mickaël BOURSEAU. Mais que de fébrilité en réception, le terrain est d'un coup immense et la réception à trois ne suffit pas : «Mon dieu...faite qu'il ne serve pas sur moi ». «Falta poquito de corones » comme on dit du coté des toréadors sévillans, et la belle andalouse les aime bien accrochées. Tous les toros (en espagnol dans le texte) vous le diront, lorsqu'elles ne le sont plus, c'est quelles sont dans une assiette. Un met très apprécié en pays almohade, et lorsque l'on s'étonne du peu de « consistance » du plat, on vous répond non sans malice que parfois...c'est le toro qui gagne !!! Mais laissons là nos réflexions génito-ibériques...tout cela pour dire que le volley n'est pas un sport de ....piège à souris (même si l'on peut en attraper une de temps en temps dans le hasard des tribunes).

Malgré tout ça, nous nous accrochons, mais l'adversaire est en confiance et c'est sur une balle « défendable » mais non défendue que tout bascule. 29/27 dommage.

A la fin 3/0 et pas grand chose à revendiquer. La réaction collective du match contre Toulouse n'a pas eu lieu, et pourtant......

Me voilà un peu plus vieux, au moins d'une journée, et malgré mes réflexions philosophiques de vieux c... pardon...d'ancien (dans certaines contrées on parle même de ...sage (mais oui)) je continue d'y croire. D'abord parce que nous venons de nous prendre les trois équipes qui descendaient de N1 (merci la répartition géographique), et qu'ensuite je crois en la jeunesse de ces gars là. Si seulement ils ne pouvaient pas douter, comme moi je ne doute pas d'eux tant qu'ils croiront en l'assiduité au travail, et comme moi je n'ai jamais douté de moi même lorsque j'avais vingt ans.......

Dernière mise à jour : ( 26-10-2010 )
 
< Précédent   Suivant >

Centre de formation


Une victoire qui ne nous tendait pas les bras

Dimanche à La Closerie, on se demandait qui était le club recevant, tant le contraste était grand entre la généreuse délégation de Bellaing et nos 6 gladiateurs costarmoricains ! En effet, le stage à l'étranger de l'un, l'entorse de l'autre, l'indisponibilité d'un autre encore ont réduit le groupe à sa plus simple expression en ce beau dimanche ensolleillé.
Lire la suite...

Derniers articles :

  • Tous les articles
  • Les autres équipes


    Plus qu'une victoire pour prendre l'ascenseur

    C'est en effet ce qui manque à notre équipe de Régionale Masculine pour parachever ce superbe championnat qu'ils ont disputé cette saison ; et ils auront 3 matchs pour le faire ! Sans être acquis, cette issue est largement dans les cordes des joueurs de Pierre-Yves LE CAM et Cyrille WEICK, parfois relayés par Eric CHESTIER.
    Lire la suite...

    Derniers articles :

  • Tous les articles
  • Beach


    Championnat de Bretagne de Beach Volley

    Sous un soleil qui avait décidé de fêter l'arrivée de l'été, les jeunes de notre Académie de Beach, ont répondu présent à l'occasion des finales du Championnat de Bretagne 2015
    Lire la suite...

    Derniers articles :

  • Tous les articles
  • La vie du club ... et le reste


    Des stages pour tous en Février

    Les vacances de Février seront l'occasion de venir faire un peu de volley au Gymnase de La Closerie, pour découvrir ou se perfectionner.
    En tout cas, pour s'amuser !
    Lire la suite...

    Derniers articles :

  • Tous les articles
  • Suivez-nous

    Les partenaires


    Tous nos partenaires

    Partenaire Média

    Logo Virgin.jpg

    Championnat de France 2016 de Beach Volley

    Identification






    Mot de passe oublié ?
     Logo logo_live_ffvb.png
     Logo GENERALI.jpg

    Qui est en ligne