Logo Beach Volley.jpg
Logo Volley-Zone.jpg

Les M15 Garçons qualifiés pour le Tour 6

Les Volleyades : les jeunes talents en Bretagne Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Eric CHESTIER   

Lorsqu'il y a quelques semaines, Frédérick Francillette notre président m'a annoncé qu'il était envisagé que le Goëlo organise les Volleyades 2012, je me suis demandé s'il s'agissait d'un poisson d'avril un peu précoce.

Habitué au sein d'un club qui organise chaque année moultes tournois en matière de beach, dont le championnat de France, le challenge cette fois est d'une autre ampleur avec un nombre de personnes autrement plus conséquent et dans des délais ultra-courts.

Dans une période qui ne correspond plus aux vacances scolaires en Bretagne, trouver des gymnases libres qui correspondent au cahier des charges n'a pas été de tout repos. Nous pourrions parler des hôtels, des navettes, de la restauration, etc, etc qui ont été aussi une forme de parcours du combattant. Mais avec beaucoup de détermination et un peu de bonne volonté, l'aventure a pris son envol. Un petit clin d’œil au passage à nos voisins volleyeurs de Cesson qui nous ont filé un petit coup de main dans le montage de la salle de Beaufeuillage.

Le jeudi mon aventure personnelle commence avec le traçage des lignes. Y a rien de plus bête qu'une ligne droite...sauf qu'elle doit être droite.

Le vendredi c'est le montage des filets et l'apport des différents matériels. Une journée pleine de surprises où tantôt une école, tantôt une association débarquait en plein montage n'étant visiblement pas au courant de la situation, comme quoi la com... Belle journée qui s'acheva très tard, dans ces cas là on commence à se demander ce que l'on peut bien foutre à cinquante balais à quatre pattes dans un gymnase, faut être un peu con pour être bénévole.

Le samedi fait place à la compétition, Encore un peu dans la brume suite à une courte nuit, je récupère les jeunes arbitres à leur hôtel, et direction le gymnase du collège Le Braz. A l'arrivée des équipes la question est de savoir si le stationnement est payant. Ah ben oui, c'est comme le P...salut (censure publicitaire) c'est marqué dessus. « Et ils prunent ? » Ah ben partant du principe que cela concerne 80% du boulot de la police municipale....y a des chances.

Bon, devant tant de désarroi je leur propose un stationnement dans un lieu plus sûr. Petite surprise quand même de venir se stationner au sein de la gendarmerie. Petite surprise coté adverse aussi de voir débarquer des minibus de pleins de départements, mais à la vue des inscriptions « volley » sur certains le rapprochement est vite fait. « Ah c'est les volleyades ? » Faut dire que mon activité extra professionnelle ne passe plus inaperçue au sein de l'institution locale. Et puis la gendarmerie partenaire du volley....pourquoi pas, à moins que cela ne soit l'inverse.

Trois matchs le matin, trois l'après-midi, du volley plein les yeux. Et puis c'est le tableau féminin, j'avais oublié mais, ça chante, ça crie, parfois ça piaille, c'est sympa.. mais en fin de journée c'est surtout usant. Elles se donnent les filles, ça attaque, ça défend et on ne s'ennuie pas.

C'est encore un fois bien tard que je m'écroule dans mon lit.

Le lendemain, c'est le même protocole (sauf que le stationnement est gratuit...ben c'est dimanche quand même). Même si ce ne sont pas les mêmes équipes il y a toujours la même énergie (et le même débit sonore) en plus ce coup là y a les supporters.. et vlan voilà les garçons qui débarquent...au secoouuur. Comme tout le monde y trouve son plaisir, les demoiselles nous pondent des matchs au tie-break. Fin des matchs de la matinée à 13h30, je me dépêche de remballer et je vois arriver la première équipe de l'après-midi ; hé les filles je mange quand ? Bon je laisse le choix au coach, ou il me garde la salle le temps d'un casse-croute ou je ferme et il m'attend dehors, sous la pluie...pour une fois qu'il pleut en Bretagne (!!!). Un peu bizarrement il prend la première solution. Après un maigre et rapide déjeuner qui devrait améliorer mon profil (c'est pour mieux mettre les maillots de Pierre-Yves. Cf mon dernier article), c'est reparti pour l'après-midi. Le soir je suis cassé, et j'ai la dale. Arrivé au « Sacré Cœur » lieu de la restauration où s'activent d'autres copains bénévoles, je pose la question « et nos bretons et bretonnes, qu'est-ce qu'ils font ? ». Notre directeur des opérations Yann Chubilleau la tête dans les classements me répond que les filles commencent la demi-finale à ce moment là. M...tant pis je saute sur un bout de fromage et me voilà parti à Plérin. Faut quant même être con pour être bénévole.

J'arrive juste pour voir la Côte d'Azur remporter le premier set. La vache.. je me suis quand même pas mis à la diète pour voir cela. Je m'installe à coté du responsable de la salle, Pierre-Yves Motte, notre belge préféré pour regarder le deuxième set.

Y a de l'ambiance dans la salle Océane, ça ne me dérange plus, je suis devenu sourd suite à deux jours de compétition féminine. Les p'tites bretonnes s'emploient, et les costarmoricaines ne sont pas en reste et notamment nos deux p'tites jeunes du Goëlo, Noémie et Julianne. Dans une ambiance survoltée la Bretagne remporte le second set, c'est le tie-break.

Le supporter commence à prendre le dessus sur l'organisateur, faut que je me calme car je vais bientôt grimper sur la table, "gwen ha du" en main.

Edwige calmement, posément, donne les consignes, mais à l'intérieur ça doit bouillonner. Nos « goélettes » sont sur le terrain, service gagnant de Ju, attaque de Noémie....Yeeeaaahh. On est devant. Noémie est survoltée, elle est partout def, attaque...elle ne va jamais passer le contrôle anti-dopage !!!! pendant ce temps là Julianne distribue comme une chef. J'ai oublié mon estomac qui fait des noeuds dans tous les sens.

Et enfin 15/12 ça explose... Moi aussi je saute de la chaise, m... l'estrade..j'ai failli me péter le col du fémur. Pierre-Yves ne dit rien, il regarde mais y a de l'émotion. Pour l'équipe bretonne c'est la farandole, ça pleure, ça rie. Et puis Julianne les yeux en larmes quitte le groupe et court se jeter dans les bras de son formateur de père. Pierre-Yves a les yeux rouges, et serre sa fille. Puis elle m’aperçoit et se jette dans les miens bientôt suivi de Noémie. J'ai les larmes aux yeux, satanées gamines. Oubliés les traçages de lignes, les matériels à monter, la fatigue, la faim. Mais non faut pas être con pour être bénévole, faut être passionné, et ces moments là.....putain que c'est bon....C'est ça l'aventure humaine.

Du coup lorsque je rentre à la maison il est bien tard (encore une fois) et je me dépêche de me mettre au lit, je vois des ballons de volley partout, des gens qui dansent... ça commence à dérailler, va falloir que je me soigne.

Lundi c'est le dernier jour, match de classement à « Le Braz ». le collège ne fait pas le pont et les élèves sont là. Les profs de sports me demandent si les élèves peuvent regarder les matchs, et comment donc.... Bien assis le long du mur c'est une belle assemblée de jeunes qui regarde les matchs. Dans ces classements il y a celui qui va déterminer la sélection qui va finir dernière. C'est toujours comme cela, il faut bien un premier et un dernier. A ce jeu terrible c'est la Franche-Comté qui domine la Bourgogne. Les Bourguignonnes sont effondrées, c'est un véritable drame. Je croise dans le couloir une joueuse en larmes avec son téléphone portable en main « mais tu te rends compte, nous sommes dernières, dernières » . Lorsqu’elle raccroche je tente de la consoler. Moi aussi j'ai fini dernier dans ma carrière, et plus souvent que premier...mais cela ne m'a pas empêché de devenir champion de France. Alors pour moi qui suis natif de Nevers, je suis sûr que cette équipe constituée en majorité de minimes 1ère année sera dans le top 10 l'année prochaine...rendez-vous pris.

Le gymnase rangé, je file à Steredenn voir la finale fille, juste le temps de choper une pomme et un yaourt au passage....Va falloir que j'évite les courants d'air, ça va me foutre sur le cul.

Cette fois pas de farandole bretonne, le Languedoc était trop fort et conserve son titre. Mais les filles ne sont pas trop déçues, elles ont réalisé un superbe tournoi.

La finale garçon est remportée par la Côte d'Azur qui domine l'Ile de France.

Après la remise des récompenses en présence du Président de la Fédération et de la Présidente de la Ligue de Bretagne ainsi que des élus locaux, il est temps de prendre un pot et de se séparer.

Après quelques rangements (c'est fou ce que l'on peut ranger), je salue tout le monde.

C'est vrai que question organisation c'était une première fois, alors comme en amour la première fois c'est pas toujours exceptionnel mais c'est fait avec passion. On fera mieux l'année prochaine.

Demain c'est 1er mai, jour férié je vais pouvoir me reposer.

Ah oui, faut que je vous dise, demain, on rattrape les match du week-end et je pars en minibus avec les filles....

Pas facile la vie de bénévole au Goëlo...mais je ne suis pas prêt d'arrêter.

Dernière mise à jour : ( 01-05-2012 )
 
< Précédent   Suivant >

Centre de formation


Une victoire qui ne nous tendait pas les bras

Dimanche à La Closerie, on se demandait qui était le club recevant, tant le contraste était grand entre la généreuse délégation de Bellaing et nos 6 gladiateurs costarmoricains ! En effet, le stage à l'étranger de l'un, l'entorse de l'autre, l'indisponibilité d'un autre encore ont réduit le groupe à sa plus simple expression en ce beau dimanche ensolleillé.
Lire la suite...

Derniers articles :

  • Tous les articles
  • Les autres équipes


    Plus qu'une victoire pour prendre l'ascenseur

    C'est en effet ce qui manque à notre équipe de Régionale Masculine pour parachever ce superbe championnat qu'ils ont disputé cette saison ; et ils auront 3 matchs pour le faire ! Sans être acquis, cette issue est largement dans les cordes des joueurs de Pierre-Yves LE CAM et Cyrille WEICK, parfois relayés par Eric CHESTIER.
    Lire la suite...

    Derniers articles :

  • Tous les articles
  • Beach


    Championnat de Bretagne de Beach Volley

    Sous un soleil qui avait décidé de fêter l'arrivée de l'été, les jeunes de notre Académie de Beach, ont répondu présent à l'occasion des finales du Championnat de Bretagne 2015
    Lire la suite...

    Derniers articles :

  • Tous les articles
  • La vie du club ... et le reste


    Des stages pour tous en Février

    Les vacances de Février seront l'occasion de venir faire un peu de volley au Gymnase de La Closerie, pour découvrir ou se perfectionner.
    En tout cas, pour s'amuser !
    Lire la suite...

    Derniers articles :

  • Tous les articles
  • Suivez-nous

    Les partenaires


    Tous nos partenaires

    Partenaire Média

    Logo Virgin.jpg

    Championnat de France 2016 de Beach Volley

    Identification






    Mot de passe oublié ?
     Logo logo_live_ffvb.png
     Logo GENERALI.jpg

    Qui est en ligne

    Il y a actuellement 1 invité en ligne